RAILeDAY 2016

En présence notamment d’Emmanuel Duflos, directeur de Centrale Lille, qui accueillait l’évènement, du président de la COMUE Lille Nord de France, Mohamed OURAK, du directeur de l’École Doctorale SPI Lille Nord de France, Tuami LASRI, du président de son conseil d’orientation scientifique et stratégique, Alain-Henri Bertrand, Railenium organisait, pour la troisième année consécutive, sa journée doctorale et de l’innovation.

La conférence proposée par Frédérick Getton, SNCF Innovation, a ouvert la journée en présentant tout à la fois la politique de formation et de recherche au sein de la SNCF et le programme d’innovation TECH4RAIL qui ambitionne la mise en œuvre du train autonome.

Construite autour des sujets structurants de l’IRT, la RAILeDAY a été l’occasion, pour les doctorants, post-doctorants et ingénieurs, de présenter leurs résultats dans 13 projets : de la modélisation du comportement de l’infrastructure (Instrumentation BPL) aux nouvelles conceptions d’infrastructure (REVES) ; de l’aérodynamique des trains de fret du combiné (AEROFRET) à l’optimisation de la périodicité de la maintenance du bogie (DYNABOG) dans le champ du matériel roulant ; pour finir sur six présentations concernant les enjeux d’exploitation et de sécurité (NExTREGIO, X2RAIL1, ECOVIGIDRIV, RESYGESS, MORIPAN, ECOBRUIT). Six présentations dont Alain BULLOT, délégué général de Fer de France, a loué la qualité et pour lesquelles il a apprécié l’approche, fondamentalement technique, de l’ergonomie des facteurs humains dans le ferroviaire. « La question de la maturité sur le traitement des sujets sociétaux nécessite de monter dans la capacité à les caractériser, de mettre sur la table des chiffres et des analyses scientifiques indubitables qui mettent chacun devant sa responsabilité. »

Adnane BOUKAMEL, directeur du programme scientifique et de la formation de l’IRT, a rappelé quant à lui combien « cette journée a permis de démontrer la contribution de l’IRT à la formation par la recherche et au développement d’un vivier d’experts au service de la filière ferroviaire. »

Jean-Marc DELION, directeur général de Railenium, a clôturé la journée en remerciant  l’ensemble de ses acteurs, notamment les chercheurs et ingénieurs qui sont « l’avenir de Railenium et font partie, espère-t-il, de l’avenir de la filière. […] Mais il ne faut pas oublier que derrière les résultats qu’ils ont présentés, il y a la profondeur et le recul scientifique d’une cinquantaine de chercheurs, d’enseignants chercheurs qui travaillent avec eux dans le cadre des projets de l’IRT. »

Accéder à la galerie de photos en cliquant sur l’image ci-dessous.
photo_site  

Programme :

programme_raileday