Les IRT ont pour objectifs de développer des collaborations entre recherche publique et  entreprises autour de défis de recherche communs, de moyens et d’outils partagés et de stimuler ainsi le transfert des connaissances grâce à des partenariats mis en place dès l’amont. Ils doivent également stimuler la production de connaissances grâce au décloisonnement entre les spécialités et les disciplines.

 

A ce titre, Railenium compte, parmi ses 29 membres, 9 centres de recherche publique  :

 

  • Centrale Lille: Membre associé
  • COMUE Lille Nord de France: Membre associé
  • Ecole des Mines de Douai: Membre associé
  • Ecole des Ponts des ponts et Chaussées: Membre associé
  • Ifsttar: Membre fondateur
  • Université d’Artois: Membre associé
  • Université des Sciences et Technologies de Lille: Membre fondateur
  • Université de Technologie de Compiègne: Membre fondateur
  • Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis: Membre fondateur

 

Chacun de ces établissements accueille des départements ou des laboratoires de recherche. Ils définissent le cadre de travail dans lequel chercheurs et enseignants-chercheurs se retrouvent sur de thématiques complémentaires. Ils sont les partenaires scientifiques indispensables à la réalisation des projets d’innovation initiés et pilotés par Railenium.

 

Par ailleurs, une vingtaine de centres de recherche, majoritairement européens, apporte une expertise complémentaire sur les domaines de connaissances et les champs de compétences de l’IRT. Ce partenariat a été mis en place lors des dépôts de candidature pour devenir membre associé du programme européen Shift2Rail et Railenium travaille à sa pérennisation.