Des trains autonomes d’ici 2023

SNCF et l’IRT Railenium, Alstom, Altran, Ansaldo, Apsys, Bombardier, Bosch, Spirops et Thales annoncent la création de deux consortiums visant à développer d’ici 5 ans deux prototypes de trains autonomes.

 

L’IRT travaille avec les équipes SNCF sur un programme d’exploitation des trains automatiques puis autonomes en site non dédié. Plusieurs projets structurants sont actuellement en cours de définition qui répondent aux enjeux suivants : augmentation de la capacité de transport, accroissement de la fiabilité et réduction des coûts d’investissement, d’exploitation et de maintenance.

 

Par ailleurs, dans une approche système pour l’exploitation de ces trains autonomes, Railenium intègre des briques technologiques complémentaires portant notamment sur les nouveaux systèmes de signalisation, de contrôle-commande et l’optimisation de l’exploitation ferroviaire.

 

La construction de ce programme depuis fin 2016 se fait en concertation avec l’équipe SNCF en charge du train autonome, l’objectif étant d’aboutir à des démonstrateurs Fret et TER à horizon 2023.

 

 

Voir le dossier de presse.

 

 

 

Verbatim de Yves RAMETTE, Président de l’IRT Railenium

« Le projet « Train Autonome » est au cœur de la stratégie de recherche et d’innovation de Railenium, l’IRT de la filière ferroviaire française. Nous nous réjouissons de rassembler, dans ce cadre, les plus grands partenaires industriels et académiques pour la réussite de ce projet collaboratif qui a pour ambition de relever les défis technologiques et scientifiques du système ferroviaire du futur. »

Back to the news page