POST-DOCTORANT CONTRIBUTION A L’ELABORATION D’UN MODELE ECONOMIQUE DU TER AUTONOME – CDD 12 mois – Réf VN2018-23 F/H

Centre d’essai et de recherche appliquée de la filière ferroviaire, l’IRT Railenium  a pour mission de développer par l’innovation collaborative la compétitivité des entreprises comme moteur de croissance et d’emplois.

 

Railenium met en œuvre des partenariats d’innovation entre les industriels (au sens large : gestionnaires d’infrastructures, opérateurs, constructeurs et ingénieries) et le milieu académique pour assurer une réponse de haut niveau aux enjeux de la filière ferroviaire.

 

Basé dans les Hauts-de-France, soutenu par l’État et la filière ferroviaire, et agissant en synergie avec le pôle de compétitivité i-Trans sur les transports terrestres, l’IRT est adossé à un réseau d’excellence de centres et laboratoires de recherche.

 

L’un des trois programmes de R&D et d’innovation de Railenium vise notamment à apporter les outils et briques technologiques nécessaires au développement du Train Autonome. De par une approche système pour l’exploitation de ces trains autonomes, ce programme « Train Autonome » adressera ainsi les nouveaux systèmes de signalisation, de contrôle-commande, de conduite et d’exploitation ferroviaire. Pour mener à bien ses projets, le programme Train Autonome est à la recherche d’un post-doctorant pour étudier l’évolution des dessertes avec le train autonome.

 

Mission principales :

Vous travaillerez dans le cadre d’une recherche de grande ampleur sur le déploiement du train autonome voyageurs sur des lignes régionales. La mission se situe au démarrage de cette recherche et vise à explorer le modèle économique du train autonome sur un panel diversifié de lignes TER, ce qui suppose de déterminer un « point zéro » à partir des conditions actuelles d’exploitation, et d’estimer les gains apportés par l’automatisation de la conduite des trains à partir de scénarii construits collectivement.

 

En première approche, ces gains pourraient résulter de façon évidente d’une réorganisation conséquente des conditions de production de l’offre selon deux principes complémentaires (selon la fréquentation des lignes et dans la limite de leur capacité), mais aussi :

·       une intensification a priori des dessertes, destinée à capter un maximum d’utilisateurs tout en profitant d’un coût au train.km réduit ;

·       un déclenchement « à coup sûr » des dessertes à partir d’une demande effectivement exprimée, sans être dans l’obligation de tenir des conducteurs en réserve. Cela permettrait dans l’idéal d’aller jusqu’à une offre calibrée au jour le jour à partir des besoins des utilisateurs.

 

Il y a donc une dimension organisationnelle (quel personnel réellement nécessaire au sol et à bord, quels dispositifs d’information/réservation, quel niveau de desserte, etc.) et une dimension économique, le but de l’exercice étant d’abaisser le « point mort » d’une desserte ferroviaire tout en augmentant la qualité et la quantité de services.

 

Parmi ces missions, vous aurez aussi à charge de :

·       Participer aux réunions du projet ;

·       Rédiger les livrables attendus ;

·       Valoriser les résultats de la recherche sous la forme de communications ou de publications scientifiques ou professionnelles.

 

Des interactions régulières avec les partenaires sont à prévoir, notamment SNCF.

 

Profil recherché :

Vous êtes Docteur en économie, sciences de gestion ou autres sciences humaines et sociales en lien avec le transport ;

Vous avez des connaissances de l’exploitation ferroviaire ;

 

L’autonomie et le sens de l’initiative ne vous font pas peur,

Vous appréciez travailler en équipe et avez un bon relationnel,

La créativité et l’organisation sont des qualités que l’on vous a reconnues,

Vous avez une excellente capacité rédactionnelle et parlez couramment Français avec une aisance en Anglais…

 

N’hésitez pas à postuler : recrutement@railenium.eu

Site internet RAILENIUM : https://railenium.eu/?post_type=job

 

Ce travail sera réalisé en collaboration avec le Laboratoire Ville Mobilité Transport (www.lvmt.fr/).

Des interactions régulières sont à prévoir entre les sites de Railenium et notamment Valenciennes (59) et Champs-sur-Marne (77). Des déplacements en région Hauts-de-France sont à prévoir pour les besoins de réalisation de l’étude.