POST-DOCTORANT METHODE D’EVALUTATION DE SECURITE POUR UNE LOCALISATION AVEC GNSS SURE ET CERTIFIEE DANS LE DOMAINE FERROVIAIRE – CDD 12 mois Réf VN-2018/18

Centre d’essai et de recherche appliquée de la filière ferroviaire, l’IRT Railenium (http://railenium.eu/fr/) a pour mission de développer par l’innovation collaborative la compétitivité des entreprises comme moteur de croissance et d’emplois. Railenium met en œuvre des partenariats d’innovation entre les industriels (au sens large : gestionnaires d’infrastructures, opérateurs, constructeurs et ingénieries) et le milieu académique pour assurer une réponse de haut niveau aux enjeux de la filière ferroviaire.

 

Basé dans les Hauts-de-France, soutenu par l’État et la filière ferroviaire, et agissant en synergie avec le pôle de compétitivité i-Trans sur les transports terrestres, l’IRT est adossé à un réseau d’excellence de centres et laboratoires de recherche.

 

À travers le consortium SmartRaCon, composé du centre de recherche DLR (leader du consortium), du centre de recherche CEIT et de la société britannique NSL, Railenium est un membre associé de l’IP (Innovation Programme) 2 (Advanced Traffic Management and Control Systems) de l’entreprise commune Shift2Rail. SmartRaCon est le seul membre venant du monde académique.

 

Les activités de l’IP2 sont mises en place à travers différents projets. Le projet « X2Rail-1 », démarré en septembre 2016, a permis le démarrage de 6 workpackages. Le projet « X2Rail-2 » a démarré en septembre 2017 et implique 19 partenaires du secteur ferroviaire venant de 9 pays (France, Allemagne, Belgique, Grande Bretagne, Suède, Espagne, Italie et République Tchèque). Le projet couvre différents sujets à travers 4 workpackages (WP) techniques :

 

  • WP3 : Fail Safe Train positioning (including satellite technology)
  • WP4 : On Board Train Integrity
  • WP5 : Formal Methods and standardisation for smart signalling systems
  • WP6 : Traffic Management evolution

 

Contexte de travail :

Ce post doctorant s’inscrit dans le cadre du WP3 du projet X2RAIL-2. Il sera réalisé à l’IRT Railenium en collaboration avec les laboratoires ESTAS de l’IFSTTAR et Heudiasyc de l’UTC. Dans ce projet le WP3 vise à développer un système de positionnement embarqué sûr incluant des technologies de localisation par satellite pour permettre à l’ETCS, système européen système européen de contrôle-commande des trains, de gérer les circulations ferroviaires en sécurité. Les technologies GNSS (Global Navigation Satellite System) associées à des techniques d’odométrie existantes sont prévues  pour permettre à un train  de se localiser à partir d’équipements embarqués plutôt qu’à partir d’équipements au sol coûteux à déployer et à entretenir. Le Post-Doctorant contribuera aux méthodes de certification à mettre en place pour ce système désigné par l’acronyme TPS (Train Positioning Systeme).

 

Description du travail :

Les objectifs du travail proposé dans cette offre de post-doctorat sont :

  • Proposer des critères qui permettent de décrire des exigences quantitatives de sécurité pour le TPS. Les situations contraires à la sécurité considérées pour formuler ces critères seront celles dans lesquelles la défaillance du TPS mène à un risque de collision ou de déraillement d’un train. Nous nous intéresserons en particulier aux perturbations subies par les signaux GNSS qui peuvent provoquer une erreur de position trop importante, i.e. en dehors d’une limite en mètre acceptée par l’utilisateur (qualifiée de défaillance de position), qui pourrait mener à ce risque. Aujourd’hui, différents mécanismes de sécurité sont inclus dans le TPS pour détecter ces situations. Le danger se rapporte alors aux détections manquées des défaillances de position, i.e. au fait que l’intervalle de confiance en mètres associé à la position estimée, issu de ces mécanismes, ne borne pas correctement la vraie position du train. Un intervalle de confiance fixé à 20 mètres maximum pourra par exemple permettre de gérer en sécurité l’espacement entre deux trains, l’autorisation de mouvement envoyée au train par le centre radio (RBC) pouvant inclure une telle marge de sécurité ;
  • Définir une méthode d’évaluation de la sécurité selon deux intentions décrites ci-après. Cette méthode procédera par étapes en étant mise en place dans un premier temps à l’aide de cas théoriques, puis dans un deuxième temps, elle pourra utiliser des entrées quantitatives traduisant des situations réelles issues du projet X2Rail-2 ou de projets antérieurs (ex. fréquence d’occurrence de positions défaillantes ou non correctement bornées à partir de jeux de données).

 

Le-a candidat-e sélectionné-e sera en charge de :

  • De participer à différentes réunions de coordination ;
  • De participer éventuellement aux meetings du projet avec les partenaires européens ;
  • De contribuer à la rédaction de livrables et de publications scientifiques.

 

Profil recherché :

Doctorant en automatique , informatique ou mathématique appliquées;

Vous avez des compétences en sûreté de fonctionnement, outils de modélisation et d’analyse des systèmes, et d’outils d’évaluation probabiliste;

Vous possédez une spécialisation ou une expérience dans la localisation par satellites systèmes ou des systèmes de signalisation ferroviaire,

 

L’autonomie et le sens de l’initiative ne vous font pas peur,

Vous appréciez travailler en équipe et avez un bon relationnel,

La créativité et l’organisation sont des qualités que l’on vous a reconnues,

Vous avez une excellente capacité rédactionnelle et parlez couramment Français avec une aisance en anglais

 

N’hésitez pas à postuler : https://railenium.eu/?post_type=job

 

Basé sur Valenciennes, des déplacements sont à prévoir à Compiègne et Villeneuve D’Ascq.