STAGIAIRE EN INTELLIGENCE ARTIFICIELLE « CONTRIBUTION AU DEVELOPPEMENT D’UNE INTELLIGENCE DE CONDUITE POUR LE TRAIN AUTONOME » 6 MOIS H/F Valenciennes Ref VN-2018/15

Centre d’essai et de recherche appliquée de la filière ferroviaire, l’IRT Railenium(http://railenium.eu/fr/) a pour mission de développer par l’innovation collaborative la compétitivité des entreprises comme moteur de croissance et d’emplois. Railenium met en œuvre des partenariats d’innovation entre les industriels (au sens large : gestionnaires d’infrastructures, opérateurs, constructeurs et ingénieries) et le milieu académique pour assurer une réponse de haut niveau aux enjeux de la filière ferroviaire.

 

Basé dans les Hauts-de-France, soutenu par l’État et la filière ferroviaire, et agissant en synergie avec le pôle de compétitivité i-Trans sur les transports terrestres, l’IRT est adossé à un réseau d’excellence de centres et laboratoires de recherche.

 

L’un des trois programmes de R&D et d’innovation de Railenium vise notamment à apporter les outils et briques technologiques nécessaires au développement du Train Autonome. De par une approche système pour l’exploitation de ces trains autonomes, ce programme « Train Autonome » adressera ainsi les nouveaux systèmes de signalisation, de contrôle-commande, de conduite et d’exploitation ferroviaire. Pour mener à bien ses projets, le programme Train Autonome est à la recherche d’un stagiaire en intelligence artificielle pour la conduite autonome des trains.

 

Missions principales :

Le programme train autonome a pour objectif principal le développement de démonstrateurs de train capables de réaliser des missions en autonomie et sans intervention humaine. Parmi les modules qui composent un tel système autonome, nous nous intéressons au module en charge de traiter l’ensemble des informations perçues pour réaliser la prise de décision et actionner les différentes commandes pour l’opération du train.

Le développement d’un tel système décisionnel de conduite, capable de fonctionner en sécurité et en autonomie totale dans un environnement ferroviaire nécessite un effort important en Recherche et Développement. L’objectif de ce stage est de contribuer à ces efforts de R&D en réalisant des études et expérimentations préliminaires concernant les données et les algorithmes nécessaires pour le développement de ce système de conduite autonome.

 

Pour ce stage, le candidat retenu aura pour objectifs :

  • L’acquisition des données : cela concerne l’analyse des différentes alternatives pour obtenir/générer des données nécessaires au développement et à l’évaluation des algorithmes de conduite autonome (données d’exploitation historiques SNCF, expérience des conducteurs, résultats de simulations, etc.). Cette tâche concerne également la réalisation d’une étude comparative quantitative et qualitative de ces données : facilité et coûts d’acquisition, pertinence, fiabilité, quantité, etc. Les résultats de ces études seront critiques pour la spécification technique des campagnes de collecte de données et les choix technologiques associés ;

 

  • La formalisation des données : La quantité et la manière avec laquelle ces données sont représentées, sont très importantes, notamment dans le cadre des différentes interfaces du système de conduite (avec le composant de géolocalisation, de détection d’obstacles, etc.). Ce travail consiste d’une part à épurer et trier les différentes données afin de cibler les plus pertinentes pour nos travaux et d’autre part, de proposer une représentation compacte, expressive et extensible ;

 

  • L’étude bibliographique et la mise en œuvre d’algorithmes de conduite autonome : il existe de nombreuses approches pour l’opération automatique et autonome des systèmes dynamiques. En effet, ce sujet se trouve à l’intersection de plusieurs disciplines telles que l’automatique, la robotique, la théorie de contrôle, l’intelligence artificielle, entre autres, chacune avec un regard assez spécifique (e.g., certaines ciblant en priorité la sécurité et d’autres la capacité d’adaptabilité à l’environnement). Effectuer le meilleur choix algorithmique dépendra d’une multitude de facteurs, notamment l’adaptation de l’approche aux caractéristiques et contraintes spécifiques du problème de la conduite autonome de trains. Cette tâche consiste donc à réaliser une première mise en œuvre de ces différentes techniques afin d’identifier leurs forces, faiblesses et principaux champs d’applications pour établir un cadre comparatif qui sera la base des futures recherches sur ce sujet ambitieux.

 

Profil recherché :

Vous êtes titulaire d’un Master/Ingénieur informatique avec un cursus en Intelligence Artificielle, Machine Learning, Robotique, Systèmes Autonomes (ou autres domaines associés),

Vous avez des connaissances en Algorithmie , programmation Orientée Objet et UML,

Vous pratiquez le développement Logiciel (C/C++ ou Java et Python),

Une expérience en problématiques machine Learning ou en modélisation d’agents intelligents (ABM) et une connaissance du domaine ferroviaire seraient un plus.

 

L’autonomie et le sens de l’initiative ne vous font pas peur,

Vous appréciez travailler en équipe et avez un bon relationnel,

La créativité et l’organisation sont des qualités que l’on vous a reconnues,

Vous avez une excellente capacité rédactionnelle et parlez couramment Français et une aisance en anglais

 

Alors n’hésitez pas à postuler  : https://railenium.eu/?post_type=job

 

Ce travail sera en collaboration avec le laboratoire LAMIH de l’UPHF (www.uphf.fr/LAMIH) et le laboratoire Heudiasyc de l’UTC (https://www.hds.utc.fr/).

 

A noter que les travaux de ce stage se prolongeront dans le cadre d’une thèse de doctorant de l’IRT Railenium.

 

stage de 6 mois à pourvoir sur valenciennes