Le principal objectif du programme modélisation et prévision ferroviaire est de développer des outils de modélisation et de prédiction afin d’accentuer la maîtrise technico-économique des composants et sous-systèmes tant pour l’infrastructure que pour le matériel roulant, et ainsi de maintenir ou développer l’avance technologique de la filière française.

Le développement et la maîtrise des outils de modélisation et de prévision sont liés aux enjeux suivants :

  • Réduction des coûts d’acquisition, de développement, de maintenance, avec une considération particulière pour le coût global sur le cycle de vie. Ce programme adresse notamment ceux liés à la maintenance en s’appuyant sur une maintenance optimisée et à coût maitrisé ;
  • L’accroissement de la fiabilité en service en réduisant fortement les causes de défaillances, en particulier par la prévision et l’anticipation de pannes à venir ;
  • L’augmentation de la capacité de transport, notamment par la fluidification des circulations et la réduction des intervalles entre les trains, mais également en augmentant la disponibilité commerciale du matériel roulant et de l’infrastructure ;
  • La réduction des délais de mise sur le marché et la réduction des coûts associés, notamment par l’utilisation de la simulation numérique et la limitation du volume d’essais de certification sur réseau exploité.
Exemple de projet :

Le projet In2Track est de développer des modèles de comportement pour des nouveaux concepts pour les voies et appareils de voie et pour la maintenance des tunnels. A ce titre, Railenium a contribué aux travaux de modélisation relatifs aux :

  • nouvelles nuances de voies (comportement des aciers bainitiques) ;
  • nouveaux concepts d’appareils de voie
  • nouvelles solutions de voies avec ou sans ballast